Médecines douces : lesquelles sont prises en charge par les complémentaires santé ?

Publié le : 22 novembre 20214 mins de lecture

A la recherche de nouvelles solutions pour le traitement des différentes maladies qui touchent habituellement la société, une nouvelle alternative sur la pratique des processus naturels en médecine est actuellement proposée. Reconnue comme une méthode de soin efficace, une personne sur deux aurait aujourd’hui recours à la médecine complémentaire. En plus des avantages pour la santé que ce type de traitement représente, il est possible de bénéficier d’une certaine prise en charge sur la médecine douce.

Qu’est-ce que la médecine douce exactement ?

Il s’agit d’une nouvelle méthode alternative de traitement médical. Contrairement aux techniques de la médecine générale, les procédures de la médecine complémentaire consistent à utiliser des matériaux naturels pour le traitement. La médecine complémentaire contribue également à une certaine pratique thérapeutique, c’est une méthode de guérison qui soigne le corps, l’esprit et l’âme du patient en même temps. Il existe plusieurs variétés de pratiques de médecine alternative, notamment la médecine douce par l’homéopathie, la médecine naturelle par l’aromathérapie, la médecine complémentaire par l’acupuncture….

Quelle est la réglementation concernant le remboursement des médecines douces par les mutuelles de santé ?

Le remboursement des frais de soins de santé par la médecine complémentaire n’est pas obligatoire pour les mutuelles existantes. Néanmoins, il existe des organismes d’assurance maladie spécialisés qui prennent en compte le remboursement des médecines douces sous certaines conditions. Les séances de médecine douce sont remboursées si elles sont effectuées par des médecins agréés, dont les diplômes sont reconnus par l’État. Par conséquent, les offres de remboursement des médecines complémentaires par les mutuelles sont généralement faites sous forme de forfait pour un nombre limité de séances et sont également faites sous forme de forfait global pour une année.

Quels types de pratiques de médecine douce sont couverts par l’assurance complémentaire santé ?

A l’heure actuelle, l’homéopathie et l’acupuncture sont les seules pratiques de médecine douce qui sont prises en charge par certaines mutuelles de santé. D’une part, les remboursements des préparations homéopathiques et des médicaments indispensables à ce type de traitement sont généralement possibles à condition que l’assuré ait recours aux services d’un homéopathe conventionné. D’autre part, les séances d’acupuncture sont prises en charge par les mutuelles de santé, à condition que le parcours de soins coordonnés soit respecté par l’assuré. Il est également pris en compte sur le remboursement des frais en médecine douce par la pratique de l’acupuncture, le fait que le médecin traitant ait une certaine propriété conventionnelle.

Plan du site