Location saisonnière : comment assurer son bien ?

Publié le : 22 novembre 20214 mins de lecture

Réserver une location de vacances, c’est s’amuser en famille. Cependant, de nombreux événements plus ou moins graves peuvent affecter un séjour. Quelles sont donc les règles de l’assurance location saisonnière? Il n’y a pas de règles générales concernant l’assurance location saisonnière, et même pas d’obligations légales. Selon les circonstances, le locataire sera souscrit auprès de la multirisque habitation du propriétaire ou de sa propre compagnie d’assurance.

L’assurance location saisonnière est-elle obligatoire?

Contrairement à la réglementation qui s’applique aux baux traditionnels, il n’y a pas d’obligation particulière de souscrire une assurance pour les baux de vacances. Cela s’applique aux propriétaires et aux locataires.

Cependant, dans la pratique, le manque d’assurance est extrêmement rare. En ce qui concerne le propriétaire, il ne peut permettre aux vacanciers d’entrer dans les lieux à risques. Si les locataires causent des dommages importants à la maison, ils peuvent eux-mêmes s’inquiéter de leur responsabilité civile.

Comment assurer votre location de vacances?

  • Assurance à la charge du propriétaire

Du point de vue des futurs locataires, l’obligation de souscrire une assurance couvrant les principaux risques locatifs peut paraître fastidieuse. De nombreux propriétaires de maisons de vacances proposent une assurance clé en main via leur propre assurance habitation. Afin d’éviter un désagrément à leurs locataires permanents et d’augmenter l’attractivité de leur bien.

  • Assurance à la charge du locataire

De nombreux contrats multirisques d’assurances familiales comportent des garanties de responsabilité civile villégiature. Si le dommage a été causé par le locataire, cette clause permet notamment à la compagnie d’assurance d’indemniser le propriétaire du bail de vacances ou tout autre tiers. Si le locataire est couvert par une assurance, ils n’auront plus à se soucier de l’assurance du propriétaire.

Cependant, veuillez prendre connaissance des conditions applicables de cette garantie. La franchise et le plafond d’indemnisation doivent être adaptés au budget et au montant du séjour. De même, la garantie peut ne pas s’appliquer à tous les pays étrangers.

  • Assurance location saisonnière

Si ni le locataire ni le propriétaire ne sont assurés et que le propriétaire refuse de prendre des mesures, la seule solution est de souscrire une assurance locataire temporaire pour un bail de vacances. Comme l’assurance auto temporaire, elle peut fournir une assurance pour quelques jours voire quelques semaines de location saisonnière. Contactez une compagnie d’assurance avant de partir en vacances et obtenez toutes les informations utiles sur l’hébergement pour un contrat personnalisé.

Si un sinistre survient pendant les vacances, qui est responsable?

Compte tenu des différentes garanties, l’assurance location saisonnière déterminera les responsabilités de chacun. Si l’assurance logement de vacances n’est pas souscrite, le locataire est responsable. Cependant, en cas de dommages causés à un tiers, la responsabilité civile de l’assurance location saisonnière du locataire jouera un rôle.

Étant donné que les responsabilités du locataire peuvent être impliquées, il est préférable de s’assurer que la propriété en amont est assurée par le propriétaire. Si la garantie vous semble insuffisante, mieux vaut vous protéger en souscrivant votre propre assurance location saisonnière. De plus, bien que ce ne soit pas obligatoire, le propriétaire peut vous demander de fournir un justificatif d’assurance location saisonnière.

Plan du site