Assurance habitation : comment estimer la valeur de ses biens ?

Publié le : 22 novembre 20213 mins de lecture

Il est important d’évaluer correctement vos biens personnels avant de souscrire une assurance habitation. Ces estimations permettent en effet d’établir la valeur de votre police et de déterminer le montant de l’indemnisation disponible en cas de sinistre contractuel. Découvrez comment évaluer les biens personnels applicables en fonction de vos besoins.

Évaluation des biens personnels : les règles à suivre !

Une assurance multirisque habitation est essentielle pour les locataires et fortement recommandée pour les propriétaires. Elle permet de protéger vos biens en cas de catastrophe naturelle, comme un incendie, un vol, une catastrophe naturelle ou un dégât d’eau. Avant de conclure ce contrat, il convient d’évaluer les biens personnels. Cette étape peut fournir les éléments nécessaires pour déterminer le montant de la prime et mieux indemniser les biens assurés en cas d’événement contractuel. Il est logique de penser que plus les objets de valeur sont nombreux, plus la police d’assurance est élevée et plus l’indemnisation en cas de sinistre est importante.

Faites une liste de tous vos biens !

Pour évaluer les objets, commencez par dresser la liste de toutes les richesses que vous possédez : tapis, multimédia, tableaux, appareils électroménagers, meubles, livres, literie, instruments de musique, vêtements et bijoux. Parcourez cette liste un par un. La méthode courante d’évaluation d’un bien consiste à retenir sa valeur d’usage et non sa valeur d’achat. Attention, toutefois, car certains produits, comme les bijoux, les œuvres d’art, les instruments de musique et les livres rares, voire les meubles anciens, prennent de la valeur avec le temps. Dans ce cas, il est bon d’évaluer vos biens au moment de souscrire une assurance. Si le coût est très élevé, vous pouvez obtenir un remboursement intégral sur demande en souscrivant une assurance spéciale pour vos objets de valeur.

Ce que vous devez savoir !

En fait, la plupart des biens que vous possédez perdent de la valeur avec le temps. En général, chaque bien personnel est censé perdre dix fois sa valeur par an, à partir de la deuxième année suivant son acquisition. Les compagnies d’assurance déduisent cette obsolescence de la couverture si le contrat ne couvre pas les coûts de remplacement. Les périodes de couverture de la valeur à neuf sont généralement limitées dans le temps et l’évaluation des dommages nécessite généralement des documents pour prouver la valeur des biens. Par conséquent, il n’est pas nécessaire de surévaluer l’estimation. Nous avons donc intérêt à déclarer le prix correct en échange d’une prime ajustée pour la valeur garantie.

Plan du site